SpadeHeart 
Atelier de Bridge de Louvain-La-Neuve
 DiamondClub
Numéro 2.19o
0 0 0 0 0 0
Pages viewed in 2021
Page d'accueil

L'ouverture de 1SA dans tous ses états. Une heure de vidéo ici

                                                        .

 

 

Chers Bridgeurs et chères Bridgeuses,
 
L'UCLouvain a donné son accord pour que l'atelier reprenne ses activités de bridge au Centre Placet (cartes en main)  en respectant toujours le protocole sanitaire.
 
Nous avons repris nos tournois depuis le 19 juillet au Placet. Nous pouvons accueillir 20 tables, dont 11 pourvues d'écrans en plexiglas sont réservées au personnes plus âgées et/ou fragiles.
 
L’Equipe de l’Atelier se réjouit de vous revoir nombreux.
 
Le tournoi débute à 14 heures. Arrivez donc si possible 15 minutes avant l’heure afin de démarrer dans les temps.
L’inscription au tournoi se fait obligatoirement par SMS au 0472 50 82 84 au plus tard le dimanche midi précédent le jour du tournoi et le joueur signale s’il vient en paire (en indiquant le nom de son ou de sa partenaire) ou seul.
 
 
Suivez le protocole ici.
humour

Tout se joue souvent à l'entame ... (14)

 

Quelle est votre entame en Ouest (match par 4) ?


ne négligez pas le "Play it Again"

Réponse en bas "Show Answer"


Par Alain Lévy dans Le Bridgeur (2001).

Alain Lévy est l'auteur du remarquable livre : 

 

 
As de   100
8 de   60

 

Sud Ouest Nord Est
Verdier LEVY Ravailhe Mouiel

Le problème d'entame n'est pas inintéressant. Pour preuve, la variété des réponses proposées par les experts interrogés et les trente longues secondes pendant lesquelles j'ai réfléchi.

La clé de cette énigme se cache plus dans la vue de mes cartes que dans l'étude des enchères, dont on peut simplement retenir que le déclarant semble avoir un unicolore septième à Pique, riche en levées de jeu, mais pas assez fort pour justifIer une ouverture de 2 ou de 2♣ . 

Mon premier réflexe a été de contrer 4 Piques, au nom de mes trois levées, dans l'esprit "ils ne feront pas de mieux'' Ce contre ne tient pas la route. Le déclarant a dû se rendre compte qu'il n'avait ni l'As ni le Roi d'atout, autrement dit le seut élément de surprise dans mon jeu est ce quatrième atout qu'il faudra faire travailler. Quant à l'As de Coeur, rien ne prouve qu'il ne sera pas coupé et encore une fois, Ie déclarant a dû remarquer qu'il ne le possédait pas. Bref, une hésitation juste pour dire que "j'y ai pensé". Le tout augmenté par I'absence de bonne entame !

Quels sont les choix?

Ma première pulsion a été de poser l'As de Coeur sur la table, tout simplement pour le faire et attendre patiemment la vue du mort pour encaisser ou construire la qua- trième levée. La notion d'une couleur longue dans une main fait naturellement penser à élaborer un plan d'urgence, mais le mal peut être définitif, le Roi de Coeur esseulé du déclarant devient sa dixième levée et c'est aussi se mettre sous pression, devant l'affranchissement immédiat de Coeurs menaçants du mort par exemple, avec pour seule contrepartie d'empêcher le déclarant de défausser un ou deux Coeurs de sa rnain sur les Trèfles du mort. Bref, il n'y a pas assez d'éléments pour sélectionner une entame du hit-parade des interdits : l'As sans le Roi.

La majorité des suffrages s'est posée sut l'entame à Pique. Certains ont choisi l'As, pour voir Ie mort, d'autres un petit, pour garder le double contrôle de l'atout. L'idée de ce choix est facile à comprendre : augmenter ses chances de ne pas donner le contrat, laisser le déclarant chuter naturellement ou encore encaisser quatre levées rapides avant qu'il ne soit trop tard. Certes, mais c'est négliger une partie importante du plan de chute, faire travailler le quatrième atout de votre main et une parfaite neutralité n'est pas de mise, encore une fois, contre un unicolore septième ou huitième.

Comment doit-on utiliser ses petits atouts ? Pour couper ou pour raccourcir le déclarant. Il est classique, et juste, avec quatre atouts, de jouer pour le raccourcissement mais pas contre une couleur septième et encore moins avec comme seule longueur à entamer quatre petites cartes àTrèfle.

Du coup, I'entame du doubleton Carreau devient, en tout cas à mes yeux, la plus judicieuse, avec un double objectif : affranchir une levée d'honneur du partenaire ou réaliser une coupe au troisième tour de la couleur.

Ne me hurlez pas tous dans les oreilles en même temps que si mon partenaire prend la main pour me faire couper, le contrat a déjà chuté. Ce détail ne m'a pas échappé - au bout de trente secondes de réflexion vous m'accorderez ce privilège -, mais ce plan reste valable si le déclarant est chicane à Coeur, et aussi singleton, lorsque le déclarant décide de jouer atout avant de couper les communications avec le Roi de  dEst.

Auto-convaincu, j'ai entamé du 8 de Carreau pour découvrir un mort peu inquiétant (encore moins pour Hervé Mouiel qui contrôle trois fois les deux pauvres honneurs de Nord). La première levée est beaucoup plus incompréhensible. Après une pause de quelques secondes, le déclarant appelle le 10 de Carreau du mort sur lequel Hervé Mouiel foumit instantanément le 9. Assez intrigué, j'insiste pour que cette levée reste sur la table : d'où peut venir ce 9 de Carreau, je ne vois aucun cas de ne pas couvrir avec le Valet, la Dame ou le Roi et encore moins de foumir le 9 et la réponse évidente me saute enfin aux yeux (je deviens vieux), Hervé a diagnostiqué à vitesse de l'éclair mon doubleton Carreau (en réalité ce n'est pas un exploit on imagine mal un déclarant camoufler cinq Carreaux Roi-Dame-Valet !) et laissé passer avec l'As de Carreau quatrième. Bien joué et si le déclarant est chicane Coeur (il a déjà onze cartes entre les Piques et les Carreaux), mon plan se déroule comme dans un rêve.

Du mort, Alain Verdier joue Pique pour le 9, ce qui m'amuse car je sais qu'il détient exactement Dame-Valet-10:9 septièmes dans cette couleur. Je prends et je ne perds pas de temps à rejouer un deuxième Carreau meurtrier. Et là, le rêve toume au cauchemar, le déclarant prend de l'As et rejoue la Dame de Pique (je crois apercevoir le 10 en Est mais ce doit être un mirage) et I'entend marmonner : "plus personne ne peut couper de Carreau, mon contrat est sur table" J'hallucine, ce n'est pas cinq Carreaux Roi-Dame-Valet que le déclarant a cachés mais six par As-Roi-Dame-Valet ! Et ce sont quatre levées que j'ai données à l'entame. Bonjour la publicité, car sur I'entame de l'As de Cæur ou tout simplement à Trèfle, le déclarant, Abraracourcix, doit se contenter de quatre levées d'atout et deux de Carreau (l'entame d'atout est tout aussi désastreuse, le déclarant a un temps d'avance). 

Que penser de l'enchère d'AlainVerdier ?

Je vous renvoie à ma citation préférée, celle du regretté Edgar Kaplan "la différence entre une enchère géniale et une enchère ridicule n'est qu'une question de résultat". Je suis convaincu que les enchères confidentielles, celles qui ne dévoilent rien de la main du déclarant génèrent des bénéfices incalculables. Mais là c'est pousser un peu loin le bouchon ! Déjà, à la vue des deux jeux, 5 Carreaux est un meilleur contrat, qui gagne en devinant les Piques (ce n'est pas le jeu dans le silence adverse, c'est évident si on a fait une escale par 4 Piques contré) , mais on doit se sentir mal si Nord étale : ♠  -  AV54  106542 ♣ D1085.

Le plus amusant est qu'à plus de la moitié des tables, mon entame ne coûte pas grand-chose, car Est est intervenu à 2♣  (ce n'est pas note style et ce n'est pas cette donne qui nous en fera changer) et après avoir discrètement mentionné leurs Carreaux Ies joueurs assis en Sud ont conclu à 4♠  et se sont fait contrer pour quatre de chute (nos partenaires ont un très bon résultat à 4 Piques contré moins trois !) sur l'entame, maintenant évidente, à Trèfle. À mon sens, tenir le contre avec six Carreaux maîtres n'est pas réaliste, adjectif qui est loin de traduire mon véritable sentiment !

 

A méditer ...

Le bridge n'est pas seulement une école de modestie, c'est aussi une école de discipline !

" LE BRIDGE EST FAIT DE RAISONNEMENTS SUR DES INCERTITUDES " de Roudinesco.

Pierre Dac vous parle

36. La vérité est dans le vin, qu'elle y reste !

Quiz de la semaine
Quiz de la semaine

Exercice 88

Solution