CBMS Namur
Numéro 2.19p
Trial
Expires 28. Février 2022
0 0 0 0 0 0
Pages viewed in 2022
Problemes, humour, énigmes
Humour

♠ ♠ ♠ Plainte d'un voisin

Monsieur le Commissaire,

Il est de mon devoir de citoyen respectueux des lois et attaché aux principes de moralité sur lesquels se fonde notre société de vous informer des agissements honteux auxquels se livrent régulièrement un groupe de lamentables individus, dans l'établissement dit "Association de loisirs" nommé "l'As de Coeur".

Chaque lundi soir et mercredi après-midi, ils sont entre trente et quarante des deux sexes à s'y réunir, et les commentaires et bruits divers qui filtrent derrière ces volets clos ne laissent, vous en jugerez, aucun doute sur la nature de leurs activités.

Ainsi est-il fréquent d'entendre des voix féminines soupirer "Je viens de prendre un bon coup" (quand ce n'est pas deux ou trois !) ou encore, sans la mondre gêne : "C'était vraiment une manche tendue". Et même, ces propos peuvent être entendus hors du club, ces personnes continuant leur discussion oiseuse dans la rue.

Je précise que ces soirées ou ces après-midi orgiaques sont dirigées par une sorte de maître de cérémonie qui orchestre ces débats en invitant d'une voix lubrique les participants à "changer pour une nouvelle position", tout en décrivant avec une délectation perverse les mouvements des paires qui montent ou qui descendent inlassablement.

Si encore, Monsieur le Commissaire, ne se retrouvaient dans ce centre du vice que des adultes endurcis ! Hélas non ! Je sais, pour l'avoir entendu, qu'il y existe des "mineures affranchies" qui s'y sont laissées entraîner, et qui, après avoir été initiées au "placement de main", sont allées jusqu'à pratiquer des "squeezes" (?) impitoyables.

Dans ce tourbillon frénétique et libidineux où, sans la moindre pudeur, sont dévoilées les caractéristiques anatomiques les plus intimes, les uns vantent leur "belle longue", d'autres se plaignent de leur "toute petite ouverture".

On y parle effrontément de deux ou trois "Passe" d'affilée, le tout agrémenté de commentaires du genre "J'ai préféré tirer un coup de sonde pour le cas où la dame serait sèche".

Et puis ils s'encouragent par des "bravo partenaire !", "merci partenaire !".

Inutile, Monsieur le Commissaire, de m'étendre davantage sur cet étalage de débauche. Le reste s'imagine! Alors, je vous en supplie, intervenez rapidement et confondez ces ignobles individus qui risquent de contaminer la population toute entière.

Les gens honnêtes vous en sont, à l'avance, reconnaissants.

Enigme

    Jeu de logique bridgesque  par Derrick Niedermann, Boston, 2008

Une grosse voix se fit entendre, troublant la douce quiétude du club de bridge de Crépigny-les-Chevrettes, où se déroulait un tournoi à 3 donnes par table :

- Comment peux-tu faire cette enchère ? Avec aussi peu de points ? N'as-tu pas vu que j'ai passé d'entrée ?"

L'homme à la grosse voix était en train d'inscrire le score sur la fiche ambulante, et visiblement il ne lui plaisait pas ... "Moins deux. Un beau zéro !" s'exclama-t-il.

Pour se calmer, il quitta la table pour marcher un instant avant d'attaquer le tour suivant. Tous les yeux étaient braqué sur cet homme si mauvais perdant.

L'arbitre vint le trouver et lui expliqua que, hormis le fait que son attitude était incorrecte envers son partenaire et les joueurs qu'il avait dérangés, il pouvait avoir donné une indication aux autres joueurs. Ceux-ci pouvaient se servir de ce qu'ils avaient entendu, et donc de ce qu'il fallait annoncer - ou ne pas annoncer - dans cette donne. Quel était le numéro de la donne ?

 

Réponse :

Apparemment, les Nord-Sud étaient à vulnérabilité défavorable (le monsieur était Sud puisqu'il inscrivait le score) ; le monsieur était donneur ou était en second, puisqu'il avait passé d'entrée ; il s'agissait de la troisième donne du tour (puisque le monsieur s'était levé après), dans un tournoi à 3 donnes par table..

C'était donc la donne 15.