Club de Bridge de Gembloux
Numéro 2.19o
Bulletin

Bienvenue sur le nouveau site !

0 0 0 0 0 0
Pages viewed in 2021
Autre
CONTRES & CUE BIDS

Il est malaisé de définir à priori la signification des contres et cue-bids; leur usage et signification varient au cours 
des enchères et selon conventions prises entre partenaires et ne sont pas définis  une fois pour toutes, mais il existe des
tendances d'utilisation de ces enchères plus ou moins reconnues par tous
.

Les considérations ci-dessous ne sont qu'un aperçu des tendances actuelles et peuvent être une
 référence de «départ» pour les joueurs encore hésitant dans leur utilisation.

 
Le Contre (X)
1. Règles générales 
   ►Pas de contre punitif sur les fits librement déclarés: l'adversaire est en sécurité distributionnelle.
       Pour contrer punitivement: laisser passer et permettre au partenaire de réveiller par un contre et le rendre
       punitif avec de belles cartes dans le fit adverse. 

     Ex: 1  - 1 ♠ - 2   - P
              P -      X -   P - P avec 4 beaux    , sinon faire une autre enchère.
     Si le contre est transformé en punitif, il faut entamer atout.

   ► Pratiquement pas de contre punitif en solo sur les contrats partiels, le partenaire ayant toujours passé.
 
   ► Pour contrer punitivement un contrat à l'atout le contreur ou le bénéficiaire du contre doit se trouver 
        de préférence derrière le déclarant.  

         .


   Longueur et solidité des atouts emportent la décision de contrer punitivement.
         contrer punitif au palier 1 = 6 ou 5 beaux atouts très beaux
                                                2 = 5 beaux atouts ou 4 très beaux  

                                                3 = 4 beaux beaux ou 3 très beaux

2.  Quelques cas d'application courante
      Dans la plupart des cas, le contre formulé n'est pas un contre punitif mais d' appel ou 
informatif ou optionnel .
  

   ► En 4ème main, contrer 2 couleurs citées par les adversaires est un contre d'appel pour les 2 couleurs non citées
      Ex: 1   - P - 1 ♠  - X  =  appel  pour jouer dans une des 2 autres couleurs, soit ♣ ou  ♥ avec un jeu à peu près 
                                                           équivalent à une valeur d'ouverture.
 
   ► en 3ème main, contrer une d'intervention adverse  après ouverture du partenaire indique au moins 8 pts H   
         et l'impossibilité de faire une enchère ou est  un contre «spoutnik»
        Ex: 1) 1   - 1 ♠  = j'ai sûrement 8-10 H et probablement 4-5 cartes en    et je ne peux pas exprimer mon 
                                           jeu au palier 2; notre ligne de jeu est majoritaire  en points d'honneur.
                                           C'est un contre informatif offrant à l'ouvreur l'occasion de se manifester en   . 
              2) 1   - 2 ♣ X =  j'ai au moins 8-10 H, je ne peux pas parler au niveau 2 et vous signale posséder 4 cartes
                                           en ♠  ; à vous de décider de l'enchère à faire. 

  ►Le contre direct d'une ouverture adverse est toujours un contre appel.
       Contrer une ouverture en couleur signifie posséder une force d'ouverture, être court dans la couleur
       ouverte et soutenir toute enchère dans une autre couleur par au moins 3 cartes
.
        Contrer une ouverture de 1SA fort peut avoir diverses significations selon conventions prises,
        et notamment signifier avoir une force de 1SA (16-18H) qui invite le partenaire à faire un enchère ou à passer ou signifier
        avoir une couleur au moins 6ème indéterminée en force et couleur;
ceci correspond aux systèmes d'enchères plus élaborés actuels. 

 

  ► Contrer sur 3 couleurs citées par les adversaires est un appel pour la 4ème couleur et pour la couleur citée par
       
le répondant de l'ouvreur, non soutenue et restée 4ème.
       
Ex: 1   - P - 1 ♠  - P
             2 ♣  - X  =appel pour la couleur     et la couleur  ♠  = 4 cartes    et 4 carte ♠  .
              
              Ceci de permet de retrouver un fit éventuel de 7-8 cartes avec le partenaire en ♠

  ► Après avoir passé en 2ème main, contrer indique la force dune ouverture et l'impossibilité de contrer

       directement l'ouverture.
       Ex: 1 ♣  - P -1   - P
              2 ♣  -X  = appel pour les 2 autres couleurs avec la  force d'ouverture et l'impossibilité de contrer
 
                              directement l'ouvreur avec un jeu court en  dans le cas présent .

   ► Contrer un fit adverse indique le désir de jouer dans une  autre couleur
        Ex: 1) 1   - P - 1   - P  
                   2
  - X = appel pour jouer dans une des 2 autres couleurs  
               2) 1
- P -2   - P
 
                      P -  = appel pour une des 3 autres couleurs ou permettre au partenaire de passer, donc de rendre le contre punitif.
                                     Dans ce cas, le contreur est court dans la couleur du contrat. (
 )

  ►  Contrer punitivement la couleur ouverte non fittée après avoir passé sur l'ouverture
        Ex : 1
♠  - P - 1SA - P
                2♠  = punitif avec un jeu de force d'ouverture, 4-5 beaux atouts, des levées rapides dans les 
                              autres couleurs; vous n'avez pas pu contrer car pas de soutien en  .
                               Ce contre n'est pas d'appel au 2ème tour de parole.
                  mais, exception                          
                  1♣  - P - 1SA - P
                  2
♣ X = appel pour une des 3 couleurs restantes;  dire 1SA sur ouverture de1♣ dénie une majeure 4ème et par 
                              conséquent rend probable un fit ♣ chez les adversaires; Dans ce cas, le contre est  d'appel avec un jeu qui
                              ne permet pas de contrer durectement l'ouverture =  ± 10 H


   ► Le contre en position de réveil
        Ex: 1  - P - 1SA  - P       
                  P -
 X =? Si le contreur est très court en  , il y a de fortes chances que le partenaire possède 4-5
 
                                 cartes dans cette couleur, car le répondant n'a pas soutenu  l'ouverture et l'ouvreur
                                 
n'a pas allongé sa couleur d'ouverture  , donc le partenaire du
                                 contreur
 aura rarement un fit de 3 cartes dans les couleurs appelées.
                                 Le contre est donc dangereux car le partenaire du contreur aura tendance à rendre ce contre punitif 
                                 en passant s'il possède 4 ou 5 cartes dans la couleur d'ouverture...et l'ouvreur est devant lui ! 

                                 Ceci est donc un contre optionnel: passer ou parler.
                Dans une séquence de genre, il vaut mieux donner une valeur punitive au contre.

        ou 1♠  - P - 1SA - P
             2♠  - P - P -    X = Appel; ne peut être punitif car se trouve devant l'ouvreur et les enchères 
                                                       indiquent une main inférieure à la valeur d'une ouverture
        ou 1♣  - P - 1 - P: l'ouvreur ne cite qu'une couleur
             2♣ - P -  P -    =  appel correspondant à 2 types de jeu: soit un jeu ayant les 2 autres couleurs et une force 
                                            insuffisante pour parler plus tôt , soit un jeu ayant la force d'une ouverture qui n'a pu 
                                            s'exprimer car il contient une longueur dans la couleur du répondant -   dans l'exemple-.
                                            Le partenaire du contreur doit prendre son temps: s'il a quelques points d'honneur et en fonction
                                            des enchères indiquant un jeu faible dans le camp de l'ouvreur, il considérera le contre comme un
                                            appel aux 2 autres couleurs

                                            S'il est faible: 4-5 pts max, il faut considérer que son partenaire a un jeu d'ouverture avec les 
                                            cartes dans la couleur du répondant. Avec 3 cartes - dans l'ex en    -, il pourra facilement dire 
                                             2   et retrouver ainsi un contrat en couleur du répondant.
        ou 1♠  - P - 1SA - P 
            2♣    -P -    P -  = appel pour les 2 autres couleurs, le contre en réveil signifiant qu'il ne pouvait se faire au tour
                                            précédent car le joueur est court en 
♣ .

   ► Le contre en 2ème  ou 4ème main de la couleur ouverte ou de réponse du répondant -qui peut être fausse -
       est informatif et demande au partenaire de jouer dans la couleur contrée parce que tenue  ou longue par
       l'auteur du contre.  
       Ex 1) Sur une ouverture de 1SA, le répondant dit 2 ♣ Stayman et le joueur N ° 4 contre pour signaler à
                  son partenaire qu'il a une longueur en ♣ et donner ainsi une indication d'entame si l'ouvreur est 
                  titulaire du contrat final: 1SA - P - 2♣    - X  = contre informatif: j'ai des cartes en ♣.
             2) Sur une ouverture de 1SA ou de 2SA, le répondant a fait un enchère de type Texas et le joueur N ° 4
                 contre pour s
ignaler la possession d'une longueur dans la couleur contrée = informatif
                  1SA - P - 2   -  = j'ai une longueur en     si l'enchère de 2 est Texas pour    .
             3) Si l'ouvreur fait une ouverture dans une couleur qui peut être fausse, le contre signale
                   en 2ème position que le contreur dispose d'une longueur dans la couleur contrée
                   a) 3   -  X  = j'ai une longueur en    si l'ouvreur a fait une ouverture en Texas, relais pour indiquer au
                                           répondant la possession d'une longueur 
  et un jeu faible, afin de cacher  la main
                                           du répondant qui peut avoir un jeu fort.
 
                    b) 2 ♣ -  X  = information : Je possède une longueur ♣  sur une ouverture de 2♣  fort et indéterminé. 
  
Cue-Bid  
Les principales possibilités de faire un cue-bid durant la phase des enchères sont:
►   Cue-direct  sur une ouverture qui indique un jeu bicolore, soit méthode, soit Michaël.
     
►   Le cue-bid de l'ouverture sur l'énoncé de 2 couleurs adverses indique la possession des 2 autres couleurs 5/5.
    Ex: 1 - P - 1  -  2   = cue-bid de ouverture = j'ai les 2 autres couleurs 5/5 et la force d'une ouverture en points de  
                                             distribution
►   Le cue- bid d'une intervention,  en 3ème main ,  donc en réponse à une ouverture en couleur du partenaire, est une 
   indication pour l'ouvreur lui signalant que au moins une MANCHE doit être jouée dans la ligne de jeu de l'ouvreur. 
   Généralement, l'auteur du cue-bid est court dans la couleur de l'intervention et a le fit dans la couleur d'ouverture,
   mais il peut aussi avoir l'arrêt dans cette couleur et une main forte dans une couleur non citée.

   L'ouvreur a alors la possibilité de décrire son jeu en force et en arrêts dans la couleur d'intervention.
   Ex: 1 ♠   - 2  -  3  =  cue-bid  : une force suffisante pour jouer 3SA ou 4♠ et est une demande 
                                      d' arrêt dans la couleur de l'intervention ( )
       a) 3SA - P - P ou 4 ♠  : L'ouvreur dit 3SA s'il possède l'arrêt    et le répondant passe ou donne le bon ♠ 
       b) 3 ♠  - P - 3SA ou plus: L'ouvreur ne dispose pas de tout  pour jouer en SA; son répondant
                                                           possède au moins 1 bon arrêt et n'à pas le fit ♠  .
                             4 ♠  : j'ai le fit, main limitée à une bonne valeur d'ouverture; vous pouvez enchérir encore
                                       si votre main s'y prête. 

                                     
► Le cue- Bid d'une enchère d'ouverture, en 4ème main, après une intervention du partenaire indique à ce dernier qu'il 
   peut bénéficier du soutien d'au moins 11 pts H et éventuellement du fit et est une demande de force, l'intervenant ayant
   une main de 8 à 16 à 17 H.

   Ex: a) 1 ♣  - 1 ♠   - X  - 2 ♣    : X = le partenaire de l'ouvreur à 4 probablement cartes en  et ± 7 H
                                                      2 ♣  = cue-bid avec ou sans cartes ♣   = J'ai très probablement le fit ♠   et au moins    
                                                      11S en cas de fit et de 11H si  pas de fit. Cette  enchère demande au partenaire de 
                                                       préciser la force de sa main; s'il est faible: 8-11 H, il répète sa couleur au 
                                                       niveau le plus bas, sinon il fait une autre enchère
          b) 1  - X - 1SA -  2    : le contre de l'intervenant indique une valeur d'ouverture et probablement 4 + 3
                              ou P              ou 4 + 4 cartes dans les couleurs majeures.
                                                 l'enchère du répondant n'indique pas un jeu de gros: 5 - 10 H et le
                                                 cue-bid à 2 montre une main d'au moins 10 H avec les  2 couleurs Majeures  
                                                 au 4 moins 4èmes  et demande au partenaire de citer la couleur majeure qu'il 
                                                 possède ou celle qu'il préfère s'il a les 2 couleurs majeures 4èmes  .

 ► Le cue-bid direct au palier 3 d'une couleur citée en intervention sur une ouverture de1SA remplace la convention 
      Stayman et se fait avec au moins 8H et l'arrêt dans la couleur d'intervention.
      Ex : 1SA - 2  - 3  = cue-bid indiquant au moins 8H, l'arrêt   et la possession d'au moins une couleur majeure 
                                          et si possible des 2 couleurs majeures 4èmes  .

Les interventions sur ouvertures de 1SA fort

La liste des systèmes d’intervention sur une ouverture de 1SA, décrits ci-dessous, n’est pas exhaustive;
elle reprend les enchères les plus courantes, utilisées en Europe
.


D.O.N.T: Disturb Opponent No Trump

 

Champ d'application : se joue uniquement en intervention ou en réveil contre les ouvertures de
                                       1 SA fortes : 15-17 H et plus 
                                       1
§ de précision : faites avec au moins 16 H
                                       1 SA faible : force de 10-13 H
         

Principes : - contrer en intervention avec une couleur 6ème qui peut être faible ;
                   - annoncer les bicolores 5/5 ou éventuellement 5/4 en citant la couleur la plus basse du jeu bicolore en 
                      intervention ; les points d'honneur seront de préférence concentrés dans les couleurs du jeu bicolore ;
                   - dire 2
ª avec un jeu faible et 6 cartes en pique ; une redemande de 2ª de l'intervenant 
                     après contré indique un très bon unicolore en 
ª.

1. Réponses du partenaire de l'intervenant sur une ouverture de 1SA fort ou de 1§ de précision

a. sur le CONTRE : dire 2
§ non forcing afin que l'intervenant cite sa couleur 6ème ou passe si cette couleur est §
b. sur une intervention au palier de 2
§ ou 2¨ ou 2©, promettant un jeu bicolore, le partenaire peut
    - passer  si la couleur lui convient
    - citer la couleur juste au-dessus de celle de l'intervention ( non forcing si cette couleur  est la 
      2ème couleur de l'intervenant) obligeant celui-ci à citer sa 2ème couleur
      Ex : 1SA- 2
¨- Passe- 2© = partenaire passe si © est ta 2ème  couleur, sinon dit 2ª, ta 2ème couleur
    - citer une couleur  non  juste au-dessus de celle de l'intervention, pour la jouer, quelle que soit
      la 2ème  couleur de l'intervenant
      Ex : 1SA-2
¨-Passe-2ª= partenaire je veux jouer en pique même si cœur est ta 2ème couleur
              1SA-2
¨-Passe-3§ = je veux jouer en §, quelle que soit ta 2ème  couleur.
    - Annoncer 2SA qui signifie que le partenaire de l'intervenant désire faire une tentative de manche.
       Réponses de l'intervenant sur 2SA de son partenaire :
       Si l'intervention est de 2
§ : 3§ est faible sans citer la 2ème  couleur
                                                   3
¨/©/ª indique l'autre couleur du bicolore et une bonne main ayant
                                                                la valeur d’une ouverture en pts DH 
       Si l'intervention est de 2
¨ : 3§ = bicol ¨/© et main minimum
                                                  3
¨ = bicol ¨/ª et main minimum
                                                  3
© = bicol ¨/© et bonne main : valeur d’ouverture en pts DH
                                                  3
ª = bicol ¨/ª et bonne main
       Si l'intervention est de 2
© : 3§ = bicol avec les © plus longs ou meilleurs que les ª main minimum
                                                  3
¨ = bicol avec les ª plus longs ou meilleurs que les © main minimum
                                                  3
© = bicol avec les © plus longs ou meilleurs que les ª main maximum
                                                  3
ª = bicol avec les ª plus longs ou meilleurs que les © main maximum

c. Cas spéciaux.
   
·  Si l'intervention est contrée, le surcontre du  partenaire est S.O.S. et impose à l'intervenant de 
       citer sa 2ème couleur ;
       si le partenaire de l'intervenant cite une couleur sur le contre du partenaire de l'ouvreur, il désire 
       jouer dans cette couleur, quelle que soit la 2ème  couleur de l'intervenant.
   
·  Si le partenaire de l'ouvreur de 1 SA cite une couleur après une intervention indiquant un jeu bicolore,
       le CONTRE du partenaire de l'intervenant oblige ce dernier à citer sa 2ème couleur;
       si cette 2ème couleur est celle citée par le partenaire de l'ouvreur, il passera.

 

2. Interventions sur une ouverture de 1SA faible ( 10-13 H)

    Intervenir par une des enchères suivantes :
    CONTRER : est punitif avec 13(+) H, toute distribution
    2
§ indique une couleur longue inconnue qui peut être faible; le répondant dit 2¨ relais non forcing        
    2
¨/©/ª indique un jeu  bicolore au moins 5/4 avec une 2ème couleur supérieure qui peut être §
     donc 2¨ = jeu bicolore ¨/© ou ª ou §  |  2© = jeu bicolore ©/ª ou §  |  2ª = jeu bicolore ª/§
     Les réponses du répondant de l’intervenant sont similaires à celles au point1. ci-dessus.

ALERTER TOUTES LES ENCHERES

*************************

BROZEL


Intervenir comme suit : 2§ = jeu bicolore § + ©
                                        2
¨ = jeu bicolore ¨ + ©
                                        2
© = jeu bicolore © + ª
                                        2
ª = jeu bicolore ª + § ou ¨ avec relais éventuel, non forcing, à 3 § du partenaire
                                       2SA= jeu bicolore 
§ + ¨
                                   Contre = unicolore indéterminé de 6 (+) cartes avec relais non forcing à 2 
§ du partenaire 
et pour être complet, les enchères suivantes peuvent être utilisées :
                                        3
§/3¨/3©/3ª = jeu tricolore au moins 4 cartes dans les couleurs non citées et 0-1 carte dans
                                                                    l’enchère faite

*************************


LANDY SIMPLE

 

Intervenir comme suit : 2§ = jeu bicolore au moins 5-4 dans les couleurs majeures
                                     2¨/2©/2ª = jeu unicolore en ¨/©/ª - 5(+) cartes 
                                     3§ = jeu unicolore § - 6(+)cartes
                                     2SA = jeu bicolore au moins 5/5 dans les couleurs mineures

*************************


MULTI-LANDY

Les interventions possibles sont : Contre = 4 cartes en © ou ª et une couleur mineure au moins 5ème

                                                         2§ = jeu bicolore dans les couleurs majeures au moins 5/4
                                                         2¨ = jeu unicolore © ou ª
                                                     2©/ª = jeu bicolore ©/ª et § ou ¨ au moins 5 cartes ©/ ª et 4 (+) cartes § ou ¨
                                                       
2SA = jeu bicolore § + ¨

*************************

LANDY SOURNOIS

Intervenir comme suit : Contre = couleur 6ème indéterminée de 6 cartes ou plus et relais à 2§ du partenaire
                                           2§ = jeu bicolore § + ¨
                                           2¨ = jeu bicolore © + ª
                                     2©/2ª = jeu bicolore ©/ª + § ou ¨
                                         2SA = jeu bicolore fort § + ¨

*************************


LANDY CHEMLA

Les enchères en intervention sont : Contre = jeu unicolore § ou ¨
                                                             2§ = jeu bicolore © + ª
                                                             2¨ = jeu unicolore ©
                                                             2© = jeu unicolore ª
                                                             2ª = jeu bicolore ª + § ou ¨
                                                           2SA = jeu bicolore § + ¨
                                                             3§ = jeu bicolore § + ©
                                                             3¨ = jeu bicolore ¨ + ©

Interventions indiquant un jeu bicolore sur les ouvertures de barrage en couleur aux paliers 2 et 3

1. Sur les ouvertures faibles aux paliers 2 et 3, une intervention montrant directement 
    un jeu bicolore implique en général de jouer au palier 4 ou 5 ; ceci entraîne les 
    conséquences suivantes: 
    -  le jeu bicolore doit être impérativement au moins 5/5 
    -  les points d’honneur doivent être concentrés dans les couleurs du jeu bicolore.
       En effet un gros honneur sec ou second en dehors de l’as n’apporte 
       généralement pas de levée, est une perte pour le jeu de la carte et déforce la 
       valeur du jeu bicolore.qui ne vaut que par la longueur des suites le composant.
    -  la valeur du bicolore se mesure en points DHL sans tenir compte des points 
       perdus d’avance (voir ci-dessus) et doit correspondre à une valeur d’ouverture. 
       ex : un jeu avec 9-10 points H concentrés dans les couleurs du bicolore et 
              agrémenté d’un  singleton et d’un doubleton a une valeur d’ouverture.
    -  un As en dehors du bicolore enchéri n’apporte pas de valeur supplémentaire 
       au jeu déclaré, sauf s’il s’ajoute aux 9-10 pts requis au minimum dans la
       composition du jeu bicolore.

2. Je propose différentes façons d’annoncer un jeu bicolore sur une ouverture de barrage tout 
    en signalant qu’avec des jeux très puissants, ces bicolores peuvent être annoncés naturellement 
    lors des enchères si ces dernières sont réellement compétitives.

 

:


Ouverture de 2
©/2ª faible  
Possibilité 1


Sur ouvert 2
© - cue bid = bicol §+ª
                    4
¨ = bicol ¨ + ª
                    4
§ = bicol §+¨
Sur ouvert 2
ª - cue bid  = bicol § +©
                    4
¨ = bicol ¨ +©
                    4
§ = bicol §¨


Ouverture de  2
©/2ª faible

Possibilité 2
 

- cue bid = bicol § + autre majeure
- 4
§ = bicol ¨ + autre majeure
- 4SA = bicol 
§ + ¨ normalement 6/5



 


Ouverture de 2
©/2ª faible
Possibilité 3

- cue bid  = bicolore  + ¨

- 4♣ = bicol ♣ + autre majeure

- 4¨ = bicol ¨ + autre majeure
 


Sur ouverture 3
§/3¨

 

Cue bid = bicol © + ª
 4
§ sur 3 ¨ = bicol § + © ou ª
 4
¨ sur 3 § = bicol ¨ + © ou ª


Sur ouverture 3
©/3ª


4
§ = bicol § + autre majeure
 4
¨ = bicol ¨ + autre majeure
 4SA = bicol 
§ + ¨ normalement 6/5

 

       

INTERVENTION BICOLORES SUR LES OUVERTURES EN COULEUR AU PALIER 1

Les mains bicolores sont celles qui comportent au moins 9 cartes (5/4) dans 2 couleurs.

Ce genre de main peut être  déclaré naturellement lors d’une ouverture en couleur au palier 1: citer une couleur 
et, au tour d’enchère suivant citer la 2ème couleur en indiquant la puissance de son jeu. 
 Ex : 1
©     - 1ª - passe - 1SA       intervention à 1 ª  avec 5 cartes et réponse de 1SA, sans fit ª
        passe -  2
¨ - passe - 2SA       2¨ signale posséder au moins 4 cartes en ¨ et 11-12H ; 2SA = ± 11 H
        passe - 3
¨ - passe - passe      3¨ = 5 cartes ; donc bicolore au moins 5ª/5¨

Il est évident, pour éviter une séquence d’enchères trop longue, des erreurs d’enchère ou l’impossibilité de notifier son jeu bicolore, 
que le partenaire de l’intervenant a tout intérêt à connaître le plus rapidement possible la forme du jeu de l’intervenant afin d’apprécier
l’enchère qu’il fera à son tour de parole.
Pour permettre à votre partenaire de jouer le contrat et donc obliger l’ouvreur à entamer, l’annonce du jeu bicolore en intervention directe 
se fera en évitant de citer une des 2 couleurs qui le compose
, surtout si le partenaire de l’ouvreur fait à son tour une enchère.

Certaines enchères artificielles permettent d’annoncer directement la composition du jeu bicolore possédé en intervention ou en réveil ; 
la plupart des jeux bicolores sont généralement annoncés selon la méthode de Ghestem ou selon celle préconisée par Michaël
basée sur les cue-bid. 
Ces enchères doivent être alertées.

Les mains bicolores se présentent relativement peu souvent, mais offrent des possibilités de défense très efficaces contre les enchères adverses
en haussant rapidement le niveau des enchères, donc en réduisant l’espace nécessaire au développement des enchères adverses et offrent 
rapidement des levées de jeu dès que les atouts sont tombés. La valeur d’un jeu bicolore se mesure avant tout au nombre de plis perdants.
Plus la main est faible en points H, plus ceux-ci doivent être concentrés dans les couleurs du jeu bicolore et plus longues devront être 
les couleurs du bicolore : au moins 5 cartes.


· Citer un bicolore selon la méthode Ghestem  

   Après une ouverture naturelle en couleur au niveau 1, les enchères suivantes promettent une main 
   5/5 ou 5/4 (avec une belle couleur 4ème) :
   - 2SA = bicolore dans les 2 couleurs non citées les moins chères
   - 3
§ = bicolore dans les 2 couleurs les plus chères non citées
   - cue-bid de l’ouverture autre que 
§ = bicolore § et la couleur majeure la plus chère non ouverte
                                                            = les 2 couleurs extrêmes non citées 
   Aucune des couleurs du bicolore n’est citée, laissant le choix au partenaire de décider en fonction de 
   son jeu  et des cartes qu’il possède dans les couleurs du bicolore.
   Sur une ouverture de 1 
§, l’intervention (cue-bid direct) à 2§ est considérée comme une enchère naturelle 
   annonçant un jeu à base de  
§ et le cue-bid direct est remplacé par l’intervention/cue-bid à 2¨, car
   l’ouverture de 1
§ n’indique pas nécessairement une longueur dans cette couleur.
   Ex :  Nord     Est  (intervention)                                 Nord               Est (intervention)
           1
§        2SA = bicolore ¨ ©                            1©                 2SA = bicolore § - ¨
                         3
§  = bicolore ©ª                                                    3§   = bicolore ¨ - ª
                         2
¨  = bicolore § - ª                                                   2©   = bicolore § - ª   

 

1¨       2SA = bicolore § - ©                            1ª                 2SA = bicolore § - ¨
                          3
§   = bicolore© - ª                                                  3§  = bicolore ¨ - ©
                          2
¨  = bicolore § -  ª                                                 2ª  = bicolore § - ©

· Citer un bicolore selon la méthode des Michaël’s cue-bid 
   Originellement, cette méthode promet, par un cue-bid en 2ème main de l’ouverture,  un jeu bicolore au
   moins 5/4 avec la plus chère des couleurs restantes non citée et une autre couleur inconnue.
   Elle a été améliorée en donnant plus de précision à la description du bicolore ; elle a pris la forme de
   son acception actuelle : Michaël’s cue-bid précisé.


   Après une ouverture naturelle en couleur au niveau 1 
   2SA promet un jeu bicolore dans les 2 couleurs les moins chères non citées
   3
§ promet, sauf exception, un bicolore ¨ et la couleur supérieure la plus chère non ouverte (© ou ª )
   Cue-bid de l’ouverture = jeu bicolore dans les 2 couleurs les plus chères sur une ouverture mineure et
                                          l’autre majeure et les 
§ sur une ouverture majeure.

   Comme dans le cas des bicolores Ghestem, l’intervention à 2
§ sur une ouverture de 1§ est naturelle
   et le cue-bid des ouvertures de 1
§ ou de 1¨ se fait en disant 2¨.
   Aucune des couleurs du bicolore n’est expressément citée, comme dans la méthode Ghestem.

  Ex : Nord      Est  (intervention)                                                          Nord    Est (intervention)
          1
§         2SA = bicolore ¨ - ©                                                     1ª      2SA =  bicolore § - ¨           
                        2
¨   = bicolore  © - ª                                                               2ª   =  bicolore © - §
                        3
§   = bicolore  ¨ - ª                                                               3§   =  bicolore ¨ - ©

          1
¨         2SA = bicolore § - ©                                                     1©      2SA =  bicolore § - ¨ 
                         2
¨  = bicolore © - ª                                                                2©   =  bicolore ª - § 
                         3
§  = bicolore § - ª                                                               3§   =  bicolore ¨ - ª

 

                                               Dans les deux systèmes, l’intervention à 3§, enchère de barrage avec un jeu faible de 7 cartes, ne peut plus être faite ;

                                               l’intervenant passe ou dit d’abord 2§ et ensuite 3§ à son tour de parole suivant.