Club de Bridge de Gembloux
Numéro 2.19o
Bulletin

Bienvenue sur le nouveau site !

0 0 0 0 0 0
Pages viewed in 2021
Reglement

Il n’y a pas réellement de réglementation contraignante au jeu de bridge mais des traditions et une forme d’éthique qui lui sont propres et concernent la tenue à la table de jeu. Elles sont codifiées dans le « code international du bridge», surtout utilisé lors des compétitions importantes et dont dispose chaque cercle affilié à la L.B.F. Ce code sert avant tout au personnel d’arbitrage chargé de gérer les conflits survenant à table entre adversaires mais est aussi une référence à respecter par tous.

1SE  PRESENTER À UNE TABLE DE BRIDGE

 
· En tout premier lieu, se présenter et communiquer spontanément à ses adversaires l’essentiel de votre système ou méthode de jeu .
    En compétition, il est obligatoire de présenter un feuillet à ses adversaires qui mentionne vos conventions si celles-ci ne sont pas du ressort public, admises 
    par tous et généralement considérées comme naturelles. Il s’agit d’une pré-alerte.

 
· Le joueur placé en Sud est responsable d’inscrire le score sur la feuille de score ou via un équipement tel que « bridgemate » ou « bridge scorer »; il est prié 
     de montrer le score inscrit pour accord à la paire E/W, à la fin du jeu de la donne.

 
· E/W sont chargés de prendre et de remettre les étuis en place sur la table de service à l’issue du jeu de la  série d’étuis prévus sur la feuille de route
    sauf si le directeur de jeu en décide autrement.

 
· Actuellement, le jeu se pratique avec des boîtes à enchères (bidding boxes) ;
    La manipulation des cartons d’enchères est précise : 
    il est interdit d’hésiter lors de la prise en main d’un carton d’enchère et de passer tous les cartons en revue avec la main avant de faire une enchère ;
    vous devez réfléchir à votre enchère et ensuite décider du carton à déposer sur la table sous peine  d’être taxé de maniérisme et de donner une information non autorisée.
    Si, malgré tout, il y a erreur de carton déposé sur la table, ce dernier peut être modifié et remplacé par un autre pour autant que le partenaire n’ait pas déjà enchéri et que vous
    ne fassiez pas de pause de réflexion avant de le déposer. 
    Si la déclaration faite par le joueur ne peut normalement pas être acceptée par les adversaires parce que vous avez fait une enchère insuffisante (ex : vous avez déposé le
    carton 2
ª alors que vous auriez dû mettre 3ª parce que votre adversaire de droite a enchérit 2SA), il appartient à vos adversaires d’accepter ou de refuser votre enchère et,
    dans ce dernier cas, de vous obliger à la rectifier ou non.

 
· Lors du jeu de la carte, l’étui de rangement des cartes (board) doit rester au milieu de la table de jeu ; le  sens N/S de l’étui doit correspondre au sens N/S indiqué 
    officiellement sur le tapis ou d’une autre manière ;
    - les cartes doivent être comptées avant et après le jeu de la donne, face cachée 

     - Les joueurs placés en N/S sont responsables de la remise correcte des cartes dans les cases des étuis ;

 · A la fin de la procédure d’enchère, avant l’entame, mais quand la carte d’entame est déposée face cachée sur la table, les adversaires du déclarant peuvent redemander des
    explications sur la signification des enchères ; elles sont toujours demandées au partenaire de celui qui a fait l’enchère.
    Seul le camp du déclarant pourra consulter sa propre feuille de conventions pour répondre aux demandes des adversaires.
    Le camp de la défense n’a pas le droit de consulter sa propre feuille de conventions mais bien celle du camp du déclarant au moment où il doit jouer et uniquement
    à cet instant.

 
· Eviter de commenter une donne à l’issue de son jeu et ne pas faire de commentaires qui peuvent aider les autres joueurs présents qui n’ont pas encore joué cette donne.

 
· A la fin de la dernière donne de la séance de jeu, il est recommandé de montrer une carte de chaque étui face vers le haut, afin d’indiquer que les cartes de l’étui doivent être 
    mêlées lors d’une prochaine séance de jeu.


 · Lors du jeu de la carte, le partenaire du déclarant : le « mort », ne peut intervenir, ni en parole, ni par des attitudes ou des gestes : il doit être complètement neutre ; il reste
    muet et obéit aux injonctions du déclarant relatives au jeu de telle ou telle carte. Si le déclarant ne spécifie pas expressément la carte à jouer, le mort joue automatiquement
    la plus petite des cartes dans la couleur indiquée par le déclarant.
    Exemples : 1) le déclarant dit : « jouez pique » signifie « jouez votre plus petite carte en pique »
                     2) le déclarant dit « jouez la dame de carreau » et vous oblige à jouer cette carte, même si vous n’êtes pas d’accord avec l’option prise 
                     3) le déclarant dit « jouez petit trèfle » signifie « jouez votre plus petite carte en trèfle »
 

· A l’entame, il est recommandé au joueur d’entamer avec une carte « face cachée » donc dirigée vers la table ; ceci est important dans le cas où la personne qui veut entamer 
    n’est pas celle qui aurait dû le faire ;
    l’entame hors tour ou erreur sur la personne devant entamer peut ainsi être aisément rectifiée sans inconvénient puisque la face de la carte présentée n’a pas été vue par les 
    autres joueurs.


·Les cartes des levées terminées doivent être orientées vers le camp qui a remporté la levée.
   Jusqu’avant le début de la levée suivante, vous pouvez indiquer à votre partenaire l’erreur d’orientation de sa carte ; ensuite, seul le déclarant peut demander d’orienter 
   correctement la carte.



2UTILISATION DES CARTONS « STOP » ET « ALERTE » DES BOÎTES A ENCHÈRES


    Le carton « STOP
 »

 

    Ce carton est destiné à avertir vos adversaires que vous allez faire une enchère qui mérite réflexion de leur part ; 
    il est déposé sur la table AVANT de faire l’enchère souhaitée et est obligatoirement déposé chaque fois que vous faites une enchère à saut comme, par exemple : 
    les enchères de barrage en ouverture ou en intervention
    les enchères à saut faites en réponse à une enchère de votre partenaire ou en intervention
    les enchères d’ouverture au niveau 2, qu’elles soient faibles ou fortes
    Ce carton doit être déposé pendant 10 secondes sur la table et être ensuite remis dans la boîte à enchères et l’adversaire pourra, à partir de cet instant, faire l’enchère 
    qu’il souhaite.
    Exposer le carton STOP n’est pas une déclaration, mais le faire et ne pas déclarer à saut ou passer ou le faire alors que le joueur n’est pas à son tour de déclarer peut
    être considéré comme étant une information illicite et sanctionnée comme telle.


    Le carton « ALERTE »


    Il est destiné à avertir vos adversaires qu’une enchère convenue entre vous et votre partenaire a été faite car  ils sont en droit de connaître la gnification exacte que vous
    lui avez attribuée. C’est toujours le joueur, partenaire de celui qui a fait l’enchère, qui alerte et doit donner la signification de l’enchère faite par son partenaire si un joueur
    adverse le demande à son tour de parole.
    Le carton alerte est déposé au milieu de l’
étui sur la table par le partenaire du joueur qui a fait l’enchère avant que son adversaire de droite ne fasse une enchère et reste 
    déposé tant que son adversaire de droite n’a pas fait d’enchère. Il est ensuite replacé dans la boîte à enchères.
    Le joueur placé à droite de celui qui a alerté peut demander la signification de l’enchère faite, mais il doit le faire AVANT de déposer lui-même un carton d’enchère, même 
    celui de « passe » .
    Le joueur placé à gauche de celui qui a alerté peut demander aussi la signification de l’enchère à son tour de parole.

    Chaque paire peut interdire à ses adversaires d’alerter avant que le jeu contre eux ne débute; cette interdiction reste valable jusqu’à ce que toutes les 
    donnes du jeu contre eux soient jouées.


    (1) Les enchères suivantes ne peuvent jamais être alertées :
     
® l’enchère d’ouverture de 1§ même avec 2 cartes si elle n’est pas forcing
     
® les enchères d’ouverture faibles d’une seule couleur de 6 cartes ou plus au niveau 2 
     
® les enchères d’ouverture forte au niveau 2 
     
® toutes les enchères faites au-delà de 3SA ainsi que les enchères « contre » et « surcontre »
     
® l’entame et la signalisation ne peuvent jamais être alertées pendant le jeu

    (2) Les enchères suivantes  ne doivent pas être alertées ( mais peuvent l’être)
         
· Les enchères d’ouverture 
            
® aux niveaux 1 et 2 qui ne répondent pas aux normes du système de base naturel ou au (1) ci-dessus
            
® en barrage au niveau 3, y compris l’enchère de 3SA Gambling : longue mineure fermée

         
· Les réponses aux enchères d’ouverture 
            
® sur ouverture au niveau 1 en couleur,
                 toute enchère forcing dans une nouvelle couleur avec au moins 4 cartes 
                 toute enchère de soutien au niveau 2 avec 6-10 HD
                                                             niveau 3 avec 10-12 HD
                                                             niveau 4 avec 13-15 HD
                 toute enchère à SA promettant 6-10 H = 1SA
                                                                11-12 H = 2SA
                                                                13-15 H = 3SA 
            
® sur  ouverture de 1SA : 2§ Stayman si promet au moins 8H et une couleur majeure 4ème 
                                                       2
¨2© Texas ©ª 
                                                       toute enchère naturelle après une intervention ou un contre adverse  
                                                       toute enchère au niveau 3 en couleur avec au moins 5 cartes, forcing 
            
® sur une ouverture de 2§2¨, l’enchère relais de 2¨2©
            
® sur une ouverture au niveau 2 ou 3 en couleur, citer une nouvelle couleur naturelle et forcing

         
· Les redemandes suivantes de l’ouvreur consécutives à une ouverture et à la réponse du partenaire 
            
® l’annonce d’une nouvelle couleur avec au moins 4 cartes
            
® les enchères de 2¨, 2ª consécutives à la réponse de 2§ Stayman sur ouverture de 1SA
            
® les enchères de 2ou3©2ou3ª consécutives à une enchère Texas du répondant sur ouverture de 1 ou 2SA
         
· Les surenchères en couleur après intervention adverse
             
® sans saut au niveau 1 avec au moins 4 cartes et 7-15 H
                                                 2 avec au moins 5 cartes et 10-15 H
             
® avec saut simple et un jeu de 13-15 H et une belle couleur de 6 cartes
             
® avec double saut indiquant un barrage d’au moins 7 cartes  
     
         
· La surenchère à 1SA, après une intervention adverse en couleur, faite par le répondant ou l’ouvreur si elle 
           promet un arrêt dans la couleur adverse
       
         
· Le cue-bid dans la couleur adverse si promet une main forte

    (3) Doivent notamment être alertées les enchères suivantes :

        
® les enchères de type Texas pour une couleur mineure sur une ouverture de 1SA ou de 2SA
        
®  les enchères successives à l’ouverture de 2SA, consécutives à celles de 3♣ PUPPET STAYMAN du répondant
             car cette enchère, sur une ouverture de 2SA ne promet pas formellement une couleur majeure 4ème 
                 
3
¨ faite en réponse par l’ouvreur de 2SA comme 1ère redemande consécutive à la déclaration de 3§ PUPPET 
                 STAYMAN car promet au moins une couleur majeure 4ème, inconnue
             3
©/3ª ou 3SA du répondant de l’ouvreur consécutive à celle de 3¨ ci-dessus si
                                         3
© promet 4 cartes en ª                  3ª promet 4 cartes en©
                                         3SA = pas de majeure 4ème     
             3SA en réponse sur une ouverture de 2SA si enchère non naturelle.

        
® toutes les réponses faites sur l’enchère de 2§  ALBARRAN si elles ne correspondent pas aux critères de base de demande d’as 
        
®les enchères de contrôle faites en-dessous du palier de 3SA
        
® les enchères d’essai :  généralisées ou non
        
® les enchères de type « Drury », « Truscott » ou « Roudinesco », « Bergen » si utilisées.
        
® les enchères spécifiques d’annonce de bicolores en intervention sur une ouverture en couleur ou SA
        
® les enchères d’intervention signifiant un jeu unicolore sur une ouverture de 1SA ou de 2SA, si non naturelles.
        
® les réponses à l’ouverture de 2♦ Multi,  autres que 2♥ relais.

3LES REGLES ET SYSTÈMES

    Règle des « 18 »

    Les ouvertures au niveau 1 doivent répondre au minimum aux critères suivants :
    - posséder au moins 8 points d’honneur (H)
    - le total des points d’honneur ajouté au total formé par le nombre de cartes possédées dans les 2 longueurs les plus 
      grandes doit au moins atteindre 18.
      Exemples : avec 8 points H et 2 couleurs 5ème, vous atteignez le nombre 18 : 8 + 5 + 5 = 18 et pouvez ouvrir
                         avec 10 points H, et 2 couleurs 4ème, vous atteignez aussi 18 et pouvez ouvrir
                         avec 9 points H, une longueur 4ème et une autre longueur 3ème, vous arrivez à 16 et ne pouvez ouvrir  
                            
      Cette règle est d’application dans la plupart des cercles, mais n’est pas nécessairement adoptée dans toutes les compétitions.

    Les systèmes de jeu

    A. Systèmes verts : répondent aux systèmes standards naturels belges (SNSB) :
                                    majeure 5ème avec carreaux par 4 ou meilleure mineure 
                                    Acol : ouvertures avec 4 cartes dans la même couleur
                                    ouverture de 1SA naturelle main de 12 à 18H dans une marge de 2 points H max par ex : 12-14 ou 15-17 ou 16-18H
    B. Systèmes bleus : à base de 1
§ ou 1¨ fort (+ de 16H) ; le reste de la méthode est naturel
    C. Systèmes rouges : tous les autres systèmes artificiels sauf les systèmes jaunes
    D. Systèmes jaunes ou hautement artificiels (HUM) qui comportent une ou des conventions suivantes
                                 
Þ « Passe » en position d’ouverture promet les valeurs acceptées pour une ouverture au niveau 1 (règle des 18)
                                  
Þ ouverture au niveau 1 peut être plus faible que la référence ( règle des 18)
                                  
Þ une ouverture au niveau 1 indique une suite soit courte, soit longue dans une couleur déterminée
                                  
Þ une ouverture au niveau 1 indique soit une suite longue dans une couleur déterminée
                                                                                             soit une suite longue dans une autre couleur

   Conventions brunes

    Ce sont des conventions présentant une ou plusieurs des caractéristiques suivantes :
    - les ouvertures de 2
§ à 3ª qui indiquent ou dont une des significations possibles indique une main pouvant avoir moins de 12 H
      ET dont aucune couleur d’au moins 4 cartes n’est connue. sauf les enchères de 2
§/ 2¨Multi 
    - les interventions sur une ouverture naturelle de 1 en couleur si aucune couleur d’au moins 4 cartes n’est connue sauf  l’intervention naturelle de 1SA
    - les interventions bicolores faibles au niveau 2 ou 3 qui peuvent ne comporter que 3 cartes dans une des couleurs du bicolore, 
    - les enchères psychiques
    - exemples de conventions brunes : 2SA bicolore majeur ou mineur faible - 2
ª terroriste - 2ª barrage mineure indéterminé 
                                                             intervention en canapé avec moins de 4 cartes - 3
ª gambling

    Aucune convention n’est brune contre les ouvertures de 1
§ fort et de 1SA
 
    La catégorie des tournois est définie en fonction des données ci-dessus : 
    Catégorie A : système vert et conventions élémentaires autorisés
    Catégorie B : systèmes verts, bleus et conventions élémentaires autorisés
    Catégorie C : systèmes verts, bleus et toutes les conventions autorisés sauf les conventions brunes
    Catégorie D : systèmes verts, bleus, rouges et toute convention autorisés sauf les conventions brunes
    Catégorie E : systèmes verts, bleus, rouges et toute convention autorisés  sauf les conventions brunes
                         règle des 18 non d’application pour les ouvertures en 3ème main
    Catégorie F : systèmes verts, bleus, rouges et toute convention autorisés
                         règle des 18 non d’application pour les ouvertures en 3ème main
    Catégorie G : tous les systèmes et conventions autorisés ; règle des 18 non d’application en 3ème main.

.

Référence : règlement des systèmes version 2002 – bridge info n° 103 mai-juin 2002